Précédent
Suivant

Je serai vivante

Nastasia Rugani donne voix à une jeune femme victime d’un viol et qui vient porter plainte au commissariat. Aidées par des livres témoignages, des femmes osent parler de ce qui leur est arrivé. Un mouvement semble se dessiner pour que ces femmes soient d’abord « crues » et ensuite « aidées ». Très sensibilisée au problème du viol, l’auteure a décidé d’apporter sa pierre à cet édifice en se mettant à la place d’une jeune femme violée pour décrire avec le plus de justesse ses souffrances. Dans un style très direct, avec des phrases courtes percutantes, celle-ci y parvient vraiment à tel point que le lecteur lui aussi se met dans la peau de cette femme et ressort de cette lecture troublée, réalisant tout ce qu’elle a enduré au plus profond de son être « Le cœur éventé et le corps mutilé ».

Nastasia Rugani, Gallimard jeunesse (Scripto)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Le trésor de Sunthy

L’héroïne de ce roman s’appelle Garance. Celle-ci raconte sa vie en famille, à l’école et avec ses amis avec beaucoup d’humour. Un jour, apprenant ses

Lire la suite

Le cri du homard

En phase avec la mobilisation des jeunes face au dérèglement climatique, les éditions Glénat associées au mouvement « On est prêt », lancent une nouvelle collection dans

Lire la suite

Parutions la même année

Le Japon raconté aux enfants

Dans l’excellente collection « Raconté aux enfants » paraît un nouveau titre consacré au Japon. Les enfants connaissent les mangas, le judo, les sushis mais pas toute

Lire la suite

France secrète. Merveilles insolites

Quel plaisir de continuer à suivre Patrick Baud dans ses découvertes de « merveilles insolites ». Après « Lieux secrets : merveilles insolites de l’humanité », il nous propose de

Lire la suite