Précédent
Suivant

Des insectes au petit déjeuner

Quels futurs pour notre planète ? De nombreux scientifiques et ingénieurs essayent de chercher des innovations qui permettraient de réduire notre empreinte carbone. Vous avez sûrement entendu parler de « low-tech », des techniques simples et durables et de « high-tech » s’inspirant de la nature ou de nouvelles technologies. Le lecteur est invité à un voyage dans le futur pour y découvrir des inventions géniales ou saugrenues pour préserver notre planète. Les illustrations de Jisu Choi, colorées et originales, tiennent une grande place pour imaginer notre futur. Celles-ci sont présentées suivant le plan chronologique d’une journée d’un enfant. À chaque nouvelle page de titre, il s’agit de deviner à quoi se rapporte chaque repère numéroté. Puis sur la double page suivante, reprenant chaque numéro, des informations explicitent chaque création. Dès le petit déjeuner, manger des insectes peut vous paraître peu appétissant, mais sachez que déjà deux milliards de personnes en mangent aux repas. Quels sont les substituts de viande animale plus respectueux de l’environnement ? Une viande de champignons à partir du mycélium ? Dans la salle de bains, comment être écolo ? Au lieu des tubes de dentifrice en plastique qui mettent plus de 500 ans à se décomposer, on pourrait mettre le dentifrice dans des capsules fabriquées à partir d’algues. Des recherches sont menées sur de nouvelles sources d’énergie comme les déchets organiques. Est expliqué à l’aide d’un schéma comment passer des déjections humaines à un gaz combustible. Une autre source d’énergie provient des courants marins. Le kelp qui désigne plusieurs espèces d’algues est lui aussi source d’énergie. En ville, on pourrait imaginer des trains rapides à l’énergie solaire, des grattes-ciels dépolluants et générer de l’électricité en marchant sur des sols constitués de matériaux piézoélectriques. À l’école, si les pupitres des classes étaient exposées au Soleil, ils pourraient convertir la lumière en électricité. Les informations scientifiques sont très claires et permettent de bien comprendre ce qu’est, par exemple, la fusion nucléaire. Pour rester bien au frais, quand tu joues au foot, a été inventé le vêtement régulateur de température. Au Parc, un « arbre à vent » avec des mini-turbines en guise de feuilles tournant au contact de vent, fournit de l’électricité. Il faudrait arrêter d’urgence la déforestation de la forêt amazonienne et replanter des arbres pour limiter le réchauffement climatique. Le biomimétisme inspire de nombreux ingénieurs pour trouver des solutions qui améliorent notre quotidien. Aux champs, il y a des progrès à faire en prônant l’agroécologie à la place de l’agriculture industrielle qui détruit la biodiversité et en particulier les sols. Il en est de même pour un autre milieu. À la plage et à la maison où on peut aider les scientifiques pour leurs calculs en installant des logiciels sur nos ordinateurs. Il va falloir construire des maisons plus écologiques. Le monde de demain, il faut absolument le préparer car d’après les scientifiques, la température mondiale moyenne pourrait augmenter de 2 °C à 5° d’ici 2050. Plusieurs façons de s’investir sont proposées aux jeunes pour avoir une attitude écologique. Un index reprend tous les termes importants d’algue à zoonotique en passant par hydrogène et ultraviolet. Ce documentaire démontre que, dans bien des domaines, des initiatives scientifiques et techniques peuvent être prises pour limiter les dégâts car il n’y a pas de planète B.

Madeleine Finlay, Ill. Jisu Choi, Gallimard jeunesse

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Casseroles et éprouvettes

Les soufflés gonflent-ils mieux quand les blancs d’œufs qui s’y trouvent ont été battus en neige ferme ? Les cuisiniers et les gastronomes en débattent depuis

Lire la suite

Françoise Héritier, la biographie

Françoise Héritier, anthropologue spécialiste de l’Afrique, élue au Collège de France, a mené d’importants travaux sur la parenté. Gérald Gaillard, anthropologue, a mené aussi des

Lire la suite

Parutions la même année

La fille qui parlait ours

« Je me souviens de l’ours qui m’a élevée ». Ainsi commence le récit que fait Yanka de son enfance. Mamochka l’a trouvée devant la grotte et

Lire la suite

Les paradoxes de la nature

Cet ouvrage est dédié aux paradoxes du vivant. Qu’est-ce qu’un paradoxe ? Ce terme correspond à « une situation qui s’écarte de ce que l’on attend, de

Lire la suite