Précédent
Suivant

Ces microbes qui nous veulent du bien

Le grand public a découvert il y a quelques années le microbiote intestinal. Savez-vous que nous avons plusieurs microbiotes « des microbes qui nous veulent du bien », dans le corps ? Le professeur Geneviève Héry-Arnaud est pharmacienne bactériologique au CHRU de Brest où elle a fondé un centre d’analyse du microbiote. Après avoir donné une présentation des microbes « De l’ennemi à abattre à l’ami qu’il faut choyer », elle donne, avec une très grande clarté, des informations sur les différents microbiotes : intestinal, bucco-dentaire, cutané, pulmonaire, vaginal et ceux du lait maternel, urinaire et autres. Pour chacun, la question qui gratte : la transplantation fécale est-elle un médicament dangereux ? « Lire le passé dans le microbiote dentaire ?; La pollution de l’air nocive pour les microbes de nos poumons ?… Le microbiote pulmonaire n’a été découvert qu’en 2010. Savez-vous qu’il y a de nombreux liens entre les bactéries pulmonaires et les pathologies respiratoires chroniques ? Le fait qu’on ait fait des prélèvements profonds avec la Covid-19, va permettre de mieux les connaître. Il y a un lien évident entre la nourriture, les médicaments et nos comportements. 90 % de la sérotonine est produite par des bactéries. Ainsi des souris soumises à des antibiotiques ont changé leur comportement et se sont isolées. Par la nutrition, on peut agir sur les maladies. « Il y a en sorte une symphonie des bactéries, chacune jouant sa partition à tour de rôle ». Cet ouvrage est passionnant car il fait le point des connaissances scientifiques actuelles sur les propriétés des microbiotes et ouvre sur les futures perspectives de recherche, une mine d’applications en médecine et anthropologie. Un ouvrage essentiel pour être en bonne santé!

Geneviève Héry-Arnaud (Pr.), humenSciences (Dites 33)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Parutions la même année

Le livre des nombres

Comme présenté en 4ᵉ de couverture, Hervé Lehning est « fou de nombres » et il n’hésite pas à écrire que « les nombres sont le grand œuvre

Lire la suite