Précédent
Suivant

Bug – Livre 3

Quel choc ! Dans ce tome 3, dès le début, ce crâne rasé tatoué avec les visages d’Hitler et de Staline interpelle le lecteur ! Nous sommes en 2042, en Inde, explosion d’un site nucléaire, conséquence directe des dérèglements dus au Bug numérique généralisé. Tout au long du récit, il sera fait état des catastrophes à travers le monde. Il est demandé à Kameron Obb, seul détenteur de la « mémoire numérique du monde », de réapparaître car l’humanité a besoin de lui. Grâce à la « tache bleue », sa fille peut correspondre avec son père sans savoir où il se trouve. Du fait de son pouvoir, il est l’objet de toutes les convoitises et pourtant ce super-héros est habillé de fourrure rose avec des oreilles de lapin ! Il est aussi un être qui souffre et qui aime. Kameron Obb est conduit en Russie où la tsarine veut faire de grandes choses avec lui. Il commence par réactiver la centrale de Novaia Kalami. Le monde est inquiet du retour des idéologies du XXe siècle, de la résurgence des figures du passé, Hitler, Staline… En Sibérie, concordance troublante avec la toute dernière actualité, la tsarine et Obb, chacun au bout d’une longue table de 7 mètres ! Une tsarine névrosée, biastophile, inquiète de savoir où en sont les mouvements populo-royalistes ! Dessins évocateurs, sur double pages, de ce Bug qui le plonge dans l’indicible, qui lui fait face et lui donne un super pouvoir. Quelle est la véritable nature du Bug ? Obb réussit à s’enfuir. Maintenant il doit prendre des décisions essentielles pour la planète. Discussions idéologiques, monde en panne au bord du chaos pour certains, Grand remplacement, puissances mondiales devenues naines, réchauffement climatique, Île de Lampedusa… Bug est une extraordinaire pentalogie dystopique décrivant le monde « après-Grand Bug numérique ». L’univers graphique d’Enki Bilal, reconnaissable entre tous, dans les teintes de gris et bleue, est envoûtant ! Une œuvre d’anticipation où déjà le reflet de la période actuelle avec de nombreuses références aux idéologies, aux extrémismes, aux mouvements d’inspiration fasciste, au radicalisme, au néo-féminisme présents dans notre société ? Le lecteur, plongé dans ce monde angoissant, est frappé par la pertinence du regard porté par Bilal sur ce que nous vivons. Dans cette série, Enki Bilal pose une question cruciale : est-il raisonnable de tout confier au numérique ? Ne faut-il pas d’abord privilégier la mémoire historique afin de savoir comment aborder l’avenir ? Un très grand coup de cœur pour ce récit aux rebondissements spectaculaires en phase totale avec l’actualité et amenant à réfléchir aux conséquences du numérique pour notre planète en grand danger.

Enki Bilal, Casterman (BD)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Conquêtes-T-2 Deluvenn

Pour survivre, l’humanité est partie dans 5 armadas vers 5 exoplanètes. Chacune fait l’objet d’un volume où les héros racontent leurs luttes. Après Islandia, planète

Lire la suite

La bibliomule de Cordoue

La bibliomule a pour cadre le califat de Cordoue qui est la capitale occidentale du savoir. Mais en 976, à la mort du calife al-Hakam,

Lire la suite

Androïdes 10 Darwin

Un astéroïde va frôler la Terre… une annonce qui à chaque fois provoque la panique ! Dans cette bande dessinée, il ne s’agit plus seulement d’une

Lire la suite

La guerre des mondes, T1 et 2

Un événement : le maître de la science-fiction en BD ! H.G. Wells avec ses romans dits « scientifiques » a créé un genre nouveau, devenant, avec Jules Verne,

Lire la suite

Parutions la même année

Le chêne

Et si un chêne vous racontait la vie dans la forêt ? Ce bel ouvrage est la voix-off du film réalisé par Laurent Charbonnier, spécialiste du

Lire la suite

Un chamois maladroit

Les apprentis vétos, Inès et Lucas, frère et sœur, ont une nouvelle mission. Parmi les autres héros de cette collection « Mission Vétos », il y a

Lire la suite

Pourquoi E = mc²

Ce remarquable ouvrage de science se lit comme un roman, mais un roman vrai, que toute personne, même peu intéressée par la science, peut lire

Lire la suite