Précédent
Suivant

Biomimétisme on n’a rien inventé ! Des animaux qui inspirent la science

Le biomimétisme du grec « bios,vie » et « mineris,imitation », consiste à s’inspirer du vivant pour tirer parti des capacités exceptionnelles de la nature. Alain Thiéry, professeur de biologie animale à l’Université d’Aix-Marseille et Cécile Breton, fondatrice de la revue Espèces, présentent « des structures et des mécanismes basés sur la compréhension du fonctionnement des organismes vivants. Dans la partie « Structures », sont citées les nombreuses applications industrielles dues à l’étude et à la compréhension des propriétés optiques des ailes de papillons : peinture, cosmétique, contre-façon des billets de banque… Ces ailes peuvent aussi se modifier en fonction de l’humidité de l’air et de la température. Ce pourrait être des propriétés intéressantes pour de nouveaux capteurs d’humidité, des tissus auto-nettoyants… Sont aussi étudiés le gecko pour son pouvoir d’adhésion, les méthodes d’injection et de fixation des méduses, du ver parasite… pour de nouvelles techniques médicales, la bioluminescence des lucioles comme indicateur de l’acidification des océans, comme solutions d’autonomie lumineuse (bactéries bioluminescentes). Dans la deuxième partie, « Mécanismes », la structure des animaux inspire ingénieurs et architectes pour créer des formes alliant esthétique et fonctionnalité » comme la tour Eiffel inspirée des travées d’un fémur, comme un pavillon de Montréal inspiré du squelette des radiolaires ou d’immeubles à Grenoble suivant le système de régulation thermique du tatou. Dans le domaine des sens, des robots ont été équipés de yeux à facettes artificiels comme les yeux des mouches pour une vision panoramique. Les « robots mous », les « soft robots » sont équipés de structures animales souples comme les pulsations de la méduse ou la mobilité du poulpe. Il en est de même pour les déplacements qui sont depuis toujours empruntés aux organismes vivants (narval, libellule). Complété par des croquis et des photos, cet ouvrage est aussi une histoires des sciences et techniques avec des citations de scientifiques et d’œuvres littéraires. Par les nombreux exemples donnés, cet ouvrage convaincra le lecteur de l’importance du biomimétisme pour les innovations sciences et techniques. Avec un glossaire et une bibliographie

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Ma maison au pied du volcan

Gísli Pálsson, anthropologue, habite sur l’île de Heimaey, célèbre pour l’irruption volcanique qui a eu lieu en 1973. Originaire de ce lieu, il va raconter

Lire la suite

Pourquoi la conquête spatiale ?

Après les transhumanistes et le climat, paraît un nouveau titre consacré à un sujet d’actualité scientifique, la conquête spatiale, dans cette collection « POCQQ » : Pourquoi, Où

Lire la suite

Parutions la même année

Mars Horizon

Mars Horizon est la première parution d’ « Octopus », la nouvelle collection scientifique dirigée par Boulet. Celle-ci a pour but de faire découvrir et comprendre les

Lire la suite