Précédent
Suivant

Biomimétisme on n’a rien inventé ! Des animaux qui inspirent la science

Le biomimétisme du grec « bios,vie » et « mineris,imitation », consiste à s’inspirer du vivant pour tirer parti des capacités exceptionnelles de la nature. Alain Thiéry, professeur de biologie animale à l’Université d’Aix-Marseille et Cécile Breton, fondatrice de la revue Espèces, présentent « des structures et des mécanismes basés sur la compréhension du fonctionnement des organismes vivants. Dans la partie « Structures », sont citées les nombreuses applications industrielles dues à l’étude et à la compréhension des propriétés optiques des ailes de papillons : peinture, cosmétique, contre-façon des billets de banque… Ces ailes peuvent aussi se modifier en fonction de l’humidité de l’air et de la température. Ce pourrait être des propriétés intéressantes pour de nouveaux capteurs d’humidité, des tissus auto-nettoyants… Sont aussi étudiés le gecko pour son pouvoir d’adhésion, les méthodes d’injection et de fixation des méduses, du ver parasite… pour de nouvelles techniques médicales, la bioluminescence des lucioles comme indicateur de l’acidification des océans, comme solutions d’autonomie lumineuse (bactéries bioluminescentes). Dans la deuxième partie, « Mécanismes », la structure des animaux inspire ingénieurs et architectes pour créer des formes alliant esthétique et fonctionnalité » comme la tour Eiffel inspirée des travées d’un fémur, comme un pavillon de Montréal inspiré du squelette des radiolaires ou d’immeubles à Grenoble suivant le système de régulation thermique du tatou. Dans le domaine des sens, des robots ont été équipés de yeux à facettes artificiels comme les yeux des mouches pour une vision panoramique. Les « robots mous », les « soft robots » sont équipés de structures animales souples comme les pulsations de la méduse ou la mobilité du poulpe. Il en est de même pour les déplacements qui sont depuis toujours empruntés aux organismes vivants (narval, libellule). Complété par des croquis et des photos, cet ouvrage est aussi une histoires des sciences et techniques avec des citations de scientifiques et d’œuvres littéraires. Par les nombreux exemples donnés, cet ouvrage convaincra le lecteur de l’importance du biomimétisme pour les innovations sciences et techniques. Avec un glossaire et une bibliographie

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Le cannabis ?

Comment évolue la consommation chez les jeunes ? Comment le cannabis agit sur le cerveau ? Traitée par double-page résolument graphique, avec des chiffres et

Lire la suite

Le livre des nombres

Comme présenté en 4ᵉ de couverture, Hervé Lehning est « fou de nombres » et il n’hésite pas à écrire que « les nombres sont le grand œuvre

Lire la suite

Tout sur l’ours…et le reste

C’est toujours un régal d’avoir un nouveau titre de cette collection « Tout sur… » car le jeune lecteur sait qu’il va apprendre plein de choses tout en

Lire la suite

Incroyables abysses

Ce pop-up suscite l’admiration pour la prouesse des animations papier d’une finesse incroyable ! Il dévoile en neuf tableaux animés un monde inconnu, celui des abysses,

Lire la suite

Parutions la même année

Mon livre nature tout- en-un

Ce documentaire porte bien son nom ! En effet il propose à la fois des informations précises sur animaux et plantes ainsi que des expériences, des

Lire la suite