Précédent
Suivant

Animal

Cyril Dion, avec deux adolescents et toute une équipe, est parti rencontrer des personnes impliquées dans une démarche écologique. De nombreuses questions se posent à propos de l’état de notre Planète. Pourquoi tant d’espèces disparaissent ? Sommes-nous proches d’un point de bascule de la biodiversité ? Comment renouer une relation féconde avec le vivant ? Sont relatés de nombreux entretiens qui permettent de découvrir des actions menées dans différents domaines.  » Se passer des pesticides », Paul François, agriculteur, au terme d’un long combat, a montré que les pesticides sont à l’origine de nombreux cancers. « Arrêter de parler et Agir », Afroz Shah, en Inde, a lancé une grande opération pour retirer le plastique d’une plage : 200 000 personnes mobilisées ! « Des lois pour transformer la société », Claire Nouvian, avec son ONG « Bloom », a réussi à faire interdire la pêche en eaux profondes. « La bibliothèque du vivant », dans son centre de recherche au Kenya, a montré l’importance des pollinisateurs qu’il faut protéger. « La cascade trophique et les superprédateurs », Liz Hadley, biologiste, a montré en réintroduisant les loups dans le parc de Yellowstone, que tout est interconnecté et que les résultats obtenus peuvent servir pour repeupler un territoire. « Coopérer avec le vivant », Perrine et Charles Hervé-Gruyer, dans leur ferme, font toutes leurs cultures sans pesticide et tout à la main, avec un rendement exceptionnel : autant sur 100 m² que sur 1 ha ! Comme l’explique François Léger, biologiste, la biodiversité est essentielle. Il s’agit de « vivre avec le vivant ». « Passer à l’échelle supérieure », Valérie Cabanes, juriste en droit international, plaide pour que soient reconnus les droits de la nature. En Équateur, les droits de la nature ont été reconnus. Il faut qu’il y ait un renversement des échelles de normes, les droits économiques doivent être en dernier. Il s’agit de faire reconnaître le crime d’ « écocide ». « Ré-ensauvager et restaurer les habitats », au Costa-Rica, le président Carlos Alvarado a donné la priorité à la reforestation, à l’électricité entièrement renouvelable, à la décarbonisation. Ces entretiens passionnants sont source d’optimisme et invitent à suivre ces exemples pour trouver un nouvel équilibre entre l’Homme et le reste du vivant. Ils sont à retrouver dans le film « Animal » qui montre sur le terrain toutes ces personnes qui font preuve de dynamisme, de créativité et de solidarité.

Cyril Dion, Actes sud (Domaine du possible)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Les sciences en bibliothèque

Parution dans la collection « Bibliothèques » de l’ouvrage Les Sciences en bibliothèque, sous la direction de Michel Netzer, aux éditions du Cercle de la

Lire la suite

Les big secrets de l’Univers

Florence Porcel, « community manager officielle de l’Univers », est une auteure géniale qui sait captiver son lecteur ! Comme l’écrit Hubert Reeves dans la préface, « le fait

Lire la suite

Parutions la même année

Jean de La Fontaine Fables

Après avoir illustré des textes de Prévert, Jules Renard et autres auteurs, Henri Galeron met son grand talent d’illustrateur au service des fables de La

Lire la suite

Alerte tempête !

L’illustration de couverture donne une déjà une idée du ton de cette aventure, un peu déjantée ! Salomé vit dans une île tropicale. Le premier chapitre

Lire la suite

Ma forêt

Après « Ma campagne » parue dans cette collection « écologique », François Lassere, entomologiste, nous invite à explorer les forêts qui nous entourent. Dans son introduction, François Lasserre

Lire la suite

Les portes de la perception animale

« Pour percevoir le monde, les espèces animales disposent d’un arsenal de modalités sensorielles variées ». Benoit Grison, biologiste et chercheur à l’Université d’Orléans, nous ouvre les

Lire la suite