Précédent
Suivant

À la rencontre des cépages modestes et oubliés : l’autre goût du vin

Des vignerons accomplissent un beau travail en remettant en culture des variétés de raisin délaissées qui ont failli disparaître ! Le lecteur est tout de suite séduit par cette alliance de citations («le cépage est le prénom, le terroir est le nom de famille », Léonard Himbrecht ) et de belles photographies pleine page. Après des éclairages liminaires sur le conservatoire de la vigne et des cépages, sont passés en revue par ordre alphabétique les cépages oubliés de Abouriou à Tressallier en passant par Enfarina et Prulenard. Pour chacun localisation, historique et portrait du vigneron qui le remet en culture. Ce sont des portraits d’hommes et de femmes exceptionnels, tenaces et convaincus ! Loïc et Alona Pasquet mènent une aventure hardie en région bordelaise. Catherine Roque pratique une culture entièrement en biodynamie et produit de la clairette en Languedoc. En Savoie Bernard et Marido Bachelier veulent « préserver la biodiversité, la richesse ampélographique et la diversité des goûts ». Comme en témoigne ce titre « L’In de l’Oeil, mais près du coeur » une note d’humour est toujours présente et rend la lecture «délicieuse » ! Un régal !

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Tous écolos !

Les enfants sont très sensibles aux conséquences du changement climatique et ils aimeraient bien dans leur vie faire des actions concrètes, agir face souvent à

Lire la suite

Parutions la même année

12°5 des raisins et des hommes

L’équipe de 180°, magazine dédié au « bien manger » a voulu défendre le « bien boire » en se consacrant aux vins de la nouvelle génération et surtout

Lire la suite