Précédent
Suivant

Tolkien. Eclairer les ténébres

En lien avec la grande exposition « Tolkien » qui a lieu jusqu’au 16/02/2020 à la BNF, cette BD, sous forme de roman graphique, raconte la vie de Tolkien depuis sa naissance en Afrique du Sud jusqu’à la fin de la guerre de 1914. La plus grande partie est consacrée au déroulement de cette guerre où Tolkien s’est engagé en juin 1916. Pour montrer combien cette expérience fut traumatisante pour lui, la BD commence par deux pages de batailles terrifiantes jusqu’au réveil de Tolkien dans un lit d’hôpital avec sa femme à ses côtés. Puis commence sa biographie depuis sa naissance en 1892 en Afrique du Sud. Venu en Angleterre avec sa mère son premier traumatisme fut d’apprendre le décès de son père resté en Afrique. Après un départ difficile de la campagne où s’est forgé son amour de la nature, Tolkien connaît la joie de se faire des amis au cours de ses études, « mon premier foyer véritable depuis la mort de ma mère ». Il créa une société secrète, la TCBS avec les meilleurs d’entre eux, confirmant son envie de se lancer dans l’écriture. Il se découvrit une passion pour la philologie. L’amitié tiendra par la suite une grande place dans sa vie. Il fit aussi connaissance avec l’amour lorsqu’il rencontra en 1904 une jeune musicienne. Une fois diplômé de l’Université d’Oxford, il décide de s’engager dans l’armée. Sa connaissance des langues le fit affecter dans les services de communication. Il fit très vite connaissance avec l’horreur de la guerre. « C’est un des spectacles les plus tristes qu’il m’ait été donné de voir ». Le dessinateur alternant les gros plans et des zooms sur les visages, par des dessins très réalistes, donne l’impression au lecteur d’être au centre du « carnage » ! Au fil des pages on a l’impression que cela ne va jamais finir… Tolkien vécut des moments très durs, il en sera marqué pour la vie. « Cette guerre est une vraie malédiction » ! Puis il se lança dans son grand projet, l’écriture d’un univers mythique où les membres du TCBS, sa femme, son enfance, son expérience de la guerre trouvèrent leur place. En fin d’ouvrage, « dans la bibliothèque de Tokien », une présentation d’œuvres importantes comme la poésie anglo-saxonne, les sagas islandaises, le cycle arthurien… Une BD essentielle pour comprendre l’œuvre de Tolkien.

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Guerilla green

Voici un ouvrage, à la fois bande dessinée et documentaire sur l’écologie en ville. Cookie Kalkair, auteur spécialisé dans les sujets de société et la

Lire la suite

Dans la tête d’un chat

Dans la tête d’un chat Le livre « Dans la tête d’un chat » nous avait captivés par des informations qui apportaient sur les chats un regard

Lire la suite

Loire

« L’idée de « la » revoir lui plaisait ». De même que le héros est emporté par le courant, le lecteur est entrainé dans ce récit à la

Lire la suite

Parutions la même année

Mes 150 pourquoi : la Terre

Souvent les livres de questions-réponses ne sont pas sélectionnés car ce sont souvent de fausses questions d’enfants posées par des adultes et sans ordre logique.

Lire la suite

Arbres et arbustes en campagne

Cet ouvrage est réédité à l’occasion de la grande exposition « Nous les arbres » à la Fondation Cartier pour l’art contemporain du 12 juillet au 10

Lire la suite