Précédent
Suivant

Tolkien. Eclairer les ténébres

En lien avec la grande exposition « Tolkien » qui a lieu jusqu’au 16/02/2020 à la BNF, cette BD, sous forme de roman graphique, raconte la vie de Tolkien depuis sa naissance en Afrique du Sud jusqu’à la fin de la guerre de 1914. La plus grande partie est consacrée au déroulement de cette guerre où Tolkien s’est engagé en juin 1916. Pour montrer combien cette expérience fut traumatisante pour lui, la BD commence par deux pages de batailles terrifiantes jusqu’au réveil de Tolkien dans un lit d’hôpital avec sa femme à ses côtés. Puis commence sa biographie depuis sa naissance en 1892 en Afrique du Sud. Venu en Angleterre avec sa mère son premier traumatisme fut d’apprendre le décès de son père resté en Afrique. Après un départ difficile de la campagne où s’est forgé son amour de la nature, Tolkien connaît la joie de se faire des amis au cours de ses études, « mon premier foyer véritable depuis la mort de ma mère ». Il créa une société secrète, la TCBS avec les meilleurs d’entre eux, confirmant son envie de se lancer dans l’écriture. Il se découvrit une passion pour la philologie. L’amitié tiendra par la suite une grande place dans sa vie. Il fit aussi connaissance avec l’amour lorsqu’il rencontra en 1904 une jeune musicienne. Une fois diplômé de l’Université d’Oxford, il décide de s’engager dans l’armée. Sa connaissance des langues le fit affecter dans les services de communication. Il fit très vite connaissance avec l’horreur de la guerre. « C’est un des spectacles les plus tristes qu’il m’ait été donné de voir ». Le dessinateur alternant les gros plans et des zooms sur les visages, par des dessins très réalistes, donne l’impression au lecteur d’être au centre du « carnage » ! Au fil des pages on a l’impression que cela ne va jamais finir… Tolkien vécut des moments très durs, il en sera marqué pour la vie. « Cette guerre est une vraie malédiction » ! Puis il se lança dans son grand projet, l’écriture d’un univers mythique où les membres du TCBS, sa femme, son enfance, son expérience de la guerre trouvèrent leur place. En fin d’ouvrage, « dans la bibliothèque de Tokien », une présentation d’œuvres importantes comme la poésie anglo-saxonne, les sagas islandaises, le cycle arthurien… Une BD essentielle pour comprendre l’œuvre de Tolkien.

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

La guerre des fourmis

Les fourmis vivent sur terre depuis plus longtemps que les hommes, 120 millions d’années pour 2 millions ! De ce fait « elles ont beaucoup de choses

Lire la suite

Vincent Van Gogh

Après Monet et Léonard de Vinci, ce nouveau titre, dans cette collection L’Histoire de l’Art en BD, est consacré à Van Gogh. Le jeune lecteur

Lire la suite

Anita Conti Océanographe

La série Pionnières a pour but de faire connaître des femmes audacieuses qui ont su s’imposer dans un univers masculin. Ce premier titre raconte la

Lire la suite

Parutions la même année

Dans une toute petite pomme

Corinne Dreyfuss, comme dans son précédent album « Regarde », incite son jeune public à observer avec attention ce qui se passe dans la nature. Ici, comme

Lire la suite

Une année avec le vent

Des triangles, des carrés, des traits… sur des double-pages de couleurs différentes : rose, blanc, bleu, orange… Mais qui trace ces figures ? Des cerfs-volants, des nuages,

Lire la suite

Sciences et inventions !

Je vais donner la parole à une petite fille qui parle très bien de ce livre, expliquant pourquoi elle l’aime bien. Cette présentation se fait

Lire la suite