Précédent
Suivant

The End

Dès le début, le lecteur est saisi par un événement dramatique. Puis, il se retrouve au milieu d’une forêt en Suède dans le laboratoire du professeur Frawley qui mène des recherches sur la communication des arbres entre eux et avec les humains. Le personnage du professeur est fortement inspiré du botaniste Francis Hallé avec qui Zep a construit le scénario. Un jeune stagiaire est accueilli dans l’équipe et va rapidement faire des découvertes inquiétantes. Cette BD est totalement réussie à la fois sur le plan du scenario construit comme un véritable thriller et sur le plan esthétique. Les planches sont monochromes mais en variant la couleur selon les événements du récit. On est loin de l’ambiance « Titeuf » ! Le lecteur est totalement captivé par cette BD qui se lit d’une traite. Une phrase du Professeur donne le thème central du message écologique: «  Je ne sais toujours pas pourquoi elle (la forêt) nous tolère ».

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Les mésaventuriers de la science

25 scientifiques, hommes et femmes de différentes nationalités et de différents domaines (biologiste, volcanologue, écologiste…) ont, sur twitter, raconté des anecdotes que Jim Jourdane a

Lire la suite

Lune rouge

François Corteggiani, un auteur bien connu de la BD franco-belge, a repris avec le dessinateur Christophe Alvès la série Lefranc. Ici Lefranc mène une enquête

Lire la suite

Les grandes inventions en BD

Qui a inventé ? De quand date ? Comment est né ?… Les curieux en herbe posent beaucoup de questions. Dans ce documentaire inspiré de l’excellente revue « Images

Lire la suite

BIO. Le vin de la discorde

Dans la collection Vinifera sont parus plusieurs titres dressant l’histoire du vin depuis l’Antiquité. Aujourd’hui les vins bio sont d’une grande actualité, avec ses partisans

Lire la suite

Parutions la même année

Artistes et robots

Cet ouvrage est le catalogue d’une exposition qui se tient au Grand Palais du 5 avril au 9 juillet 2018. De nombreuses questions se posent

Lire la suite