Précédent
Suivant

The Cave King.Volume 1

Heal, 17e prince du royaume de Sanfaress, est rejeté par sa famille, le jour de ses 15 ans, sur une île inhospitalière. Après un abordage périlleux, commence un récit étonnant. Ayant trouvé des ossements, une voix lui dit « Vous posséder un outil d’extraction, vous avez l’emblème de roi des cavernes ». Il s’aperçoit qu’il a la capacité de vision nocturne. Il va faire la découverte de pierres magiques. Le dessinateur fait preuve d’un graphisme époustouflant pour représenter Heal lorsqu’il fait surgir le vent. Vont apparaître des êtres étranges à la peau verte, des Gobelins hostiles aux humains. Leur princesse est victime d’une malédiction. Heal pourra-t-il la libérer avec la pierre de conjuration ? Takao Demise dessine avec précision les araignées géantes aux multiples talents. Au fil des nouvelles aptitudes du Roi des cavernes répertoriés par niveau, comme celle sur son « établi » de transformer et combiner des matériaux ou de faire pousser des graines de raisin avec la pierre de soleil. Le lecteur suit avec beaucoup d’intérêt les transformations de ce prince banni en roi des cavernes. Vivement la suite de ce récit captivant et attachant au beau graphisme !

Hajime Naehara, Ill. Takao Demise, Doki Doki (Shönen)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Plafond de verre

La Fondation IPSEN lance une collection de mangas pour promouvoir la visibilité des femmes en science et combattre les préjugés et les stéréotypes répandus chez

Lire la suite

L’Univers en manga

Deux petits pilotes perdus dans l’espace rencontrent un extraterrestre très sympathique qui les héberge dans son vaisseau spatial capable de parcourir l’Univers. Ainsi commence le

Lire la suite

La couleur tombée du ciel

L’auteur dans ce manga, tout à fait original de par son format, sa couverture et son illustration, met en scène un des chefs-d’œuvre de Lovecraft,

Lire la suite

Parutions la même année

Voyages dans mon jardin

Le lecteur va reconnaître tout de suite les beaux dessins de Nicolas Jolivot, que nous avons déjà admirés dans ses carnets de voyage du Japon,

Lire la suite