Précédent
Suivant

The art of science ERNST HAECKEL

Lors de la parution de l’Origine des espèces de Darwin en 1859, un jeune biologiste et naturaliste allemand, Ernst Haeckel, en propagea rapidement les idées. Il fut une des scientifiques les plus influents du XIXème siècle.Cet ouvrage d’un format et nombre de pages (700) exceptionnels, est à l’image de son œuvre scientifique, philosophique et artistique monumentale. Il fut d’abord médecin puis il se consacra à l’étude de la flore et de la faune dans différentes parties du monde. Dans le golfe de Messine, il voulut « transposer ces merveilles sur papier » et fit, en 1862 une présentation très précise de nouveaux radiolaires dans une « Monographie » en quatre tomes. Une conférence sur la théorie de l’évolution le fit connaître de la communauté scientifique. En 1866 sa « Morphologie générale » restructura la biologie avec de nouveaux concepts encore utilisés aujourd’hui : écologie, cellule souche, ontogenèse, phylogénie. Suite à des voyages en Norvège et Adriatique, il fit paraître une monographie sur les spongiaires calcaires en faisant connaître dans leur évolution la période «Gestula ». Il passa des heures interminables au microscope pour les dessiner. En 1874 il s’intéressa aux origines de l’humanité dans « Anthropogénie ». Dessinateur de grand talent, il a réalisé des planches encore aujourd’hui inégalées, esthétiques et d’une grande rigueur scientifique qui sont un trésor rarissime de documentation biosystématique. Ces planches sont présentées dans cet ouvrage en six parties extraites de différentes parutions. Dans son ouvrage « Les formes artistiques de la nature », son but premier était esthétique pour faire accéder un plus grand nombre aux beautés de la nature et ainsi servir la science. Il a mis en lumière toutes les formes de vie connues : conifères, lichens, tortues, crustacés, antilopes… Ces dessins et aquarelles ont inspiré de nombreux artistes ,architectes, artisans. Il eu un grand succès de son vivant et marqua l’esthétique des années 1900. Gustave Klimt, Henri Matisse, Marx Ernst, Édouard Munch, Kandisnky s’inspirèrent de cette « pléthore de beaux motifs inédits ». Son influence peut se voir encore aujourd’hui au Musée océanographique de Monaco, à la Bourse d’Amsterdam. La découverte de ce scientifique et artiste est passionnante car il a une place prépondérante dans l’histoire des sciences du XIXème siècle en ayant aboli la frontière entre science et art.

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Dans tous les sens

Ce documentaire se distingue tout de suite par la richesse de l’illustration. La note dominante est annoncée par la quatrième de couverture, une collection de

Lire la suite

Mon cerveau

Ce livre a pour but de faire découvrir aux enfants comment fonctionne notre cerveau, cette extraordinaire machine. Les deux auteurs sont des spécialistes reconnus des

Lire la suite

Roches et minéraux du monde

Après une partie généraliste qui retrace la formation de la terre et donne la méthodologie à suivre pour récolter roches, minéraux et fossiles, cette encyclopédie

Lire la suite

Parutions la même année

La guerre des mondes, T1 et 2

Un événement : le maître de la science-fiction en BD ! H.G. Wells avec ses romans dits « scientifiques » a créé un genre nouveau, devenant, avec Jules Verne,

Lire la suite

Qui veut la peau de Galilée ?

Les éditions Le Pommier souhaitent dans cette nouvelle collection faire connaître la vie et l’œuvre des plus grands scientifiques au jeune public. L’idée force des

Lire la suite