Précédent
Suivant

Sermilik Là où naissent les glaces

Après son extraordinaire BD « l’Oasis », Simon Hureau nous emmène dans le grand Nord. Il va nous faire revivre la vie de Max Audibert, marseillais, qui est parti vivre pendant 30 ans dans le Groenland pour accomplir son rêve, devenir chasseur arctique. Dès les premières pages, le lecteur est saisi par cette immensité blanche de la banquise, dans une lumière crue et le froid glacial où Max vit « une fraction de bonheur », dans l’accord nature-chiens. Le lecteur va suivre Max dans son apprentissage de la vie inuit entre chasse au phoque, leçon de kayak et conduite de traîneau… Des dessins aux traits précis décrivent avec beaucoup de détails la vie dans un village de 80 habitants. Tout au long du récit, les grands corbeaux, le crane d’un ours et les chiens ne manquent pas de faire leurs commentaires  « Ici règnent les lois de la nature… Ici on y vit parce qu’on y est né, sauf exception ! » Il y a des passages tragiques, avec des scènes époustouflantes au cours d’équipées où Max est en danger lors de blizzard ou de raz de marée et des moments de bonheur quand Max sent que peu à peu il réussit à s’intégrer dans la population, ayant appris la langue et s’être initié à la pêche et à la conduite de l’attelage de chiens. Devenu un « Inuit blanc », il épouse Elona. Simon Hureau décrit avec beaucoup de sensibilité le ressenti de Max et des gens autour de lui, comme lors de son initiation au Kayak lors de la fête nationale groenlandaise et son amitié avec Lars. Instituteur, il va apporter sa touche personnelle, en initiant les enfants aux connaissances ancestrales connaître les chiens, «  caresser un chien, quelle drôle d’idée ! », construire des traîneaux et des kayaks… très beau dessin évoquant le plaisir d’être « au ras de l’eau, les sensations sont pures ». Il saura leur transmettre, ainsi qu’à ses enfants, son admiration pour la vie des Inuits. Mais le pays change, terrain des enjeux internationaux « le jour où les ressources naturelles du Groenland seront livrées à l’avidité des grosses compagnies… Les Inuits disparaîtront en un clin d’oeil ». Cette BD est une magnifique biographie d’un occidental parti vivre au Groenland. Un récit très fort et juste d’un homme qui a vécu son rêve à fond pendant dix ans puis a su le faire évoluer dans une nature hostile mais si belle !

Simon Hureau, Dargaud (BD)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Être montagne

Quelle belle surprise, le graphisme de Jacopo Starace plonge le lecteur dans un très bel univers de mousse, de champignons et de forêts. Un frère,

Lire la suite

Parutions la même année

Voyage au centre du microbiote

Depuis plusieurs années, « Microbiote » est devenu un terme familier quand on parle de notre santé. Mais qu’est-ce que le microbiote ? Les scénaristes Fäst ont choisi

Lire la suite