Précédent
Suivant

Peste et choléra

L’auteur a exhumé des milliers de lettres des archives de l’Institut Pasteur qu’Alexandre Yarsin a écrites à sa mère et à sa sœur depuis l’Indochine où il a passé une grande partie de sa vie. Dans la communauté scientifique, il n’est connu que par le nom du bacille de la peste qu’il a découvert ! Et pourtant il a mené une vie très active et très riche au sein de la communauté scientifique et agricole qu’il a créée, superbement rendue par l’écriture de P. Deville.

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Parutions la même année

Le travail secret de la nature

Souvent imperceptibles à nos yeux et pourtant solutions ingénieuses à des problèmes précis, les travaux de la nature sont présentés en 4 grands domaines :

Lire la suite

Atlas des animaux

Après des généralités sur la vie animale sauvage, la faune des grandes parties du monde est décrite dans leur milieu naturel. Des cartes situent la

Lire la suite