Précédent
Suivant

L’homme est un accident

Enki Bilal est un artiste de l’imaginaire, auteur très connu pour ses séries en bande dessinée. Ce livre est le fruit d’entretiens avec Adrien Rivierre, sous forme de questions-réponses sur sa vision du mode. Il est fascinant de voir le nombre de malheurs imposés à la Terre. Une catastrophe est en train de se dérouler sous nos yeux. La « planétologie » est la prise de conscience que « nous avons besoin de la Terre mais elle pas de nous ! » La rupture numérique est la plus grande rupture, la plus grande révolution de l’humain à ce jour. Des commentaires très intéressants sont faits pour relier les thèmes, aux œuvres d’Enki Bilal, avec des dessins, comme la révolte de la Terre qui reprend ses droits sur l’humanité dans la trilogie « Coup de sang » ou la mise scène d’un cyborg dans « Foire aux immortels ». Il y a également de nombreuses références à la littérature et aux films de science-fiction. C’est une relecture de ses bandes dessinées tout à fait passionnante ! Bilal, artiste de la mémoire, est très inquiet sur le plan culturel. Va-t-on oublier notre passé ? Est-ce que dans l’avenir l’imaginaire sera interdit ? Il est indispensable d’accepter la nuance, le doute et le métissage. L’éducation et la culture sont des biens de première nécessité. La science-fiction, longtemps pas prise au sérieux, joue un grand rôle, car elle donne des clés de compréhension incroyables. L’homme est le plus grand accident qui ne soit jamais arrivé sur Terre ! « J’ai fait le deuil du monde, je n’attends plus rien ». Il faut être lucide. Le grand remplacement sera générationnel. Les jeunes inventeront de nouvelles choses. L’enjeu n’est pas de sauver la Planète mais de nous sauver, nous les humains ! Enki Bilal porte son regard d’artiste « rêveur lucide » sur notre Terre afin d’ouvrir des portes sur des réflexions inédites et apporter de nouvelles façons de regarder le monde., pour que « Sapiens sapiens ne soit pas une impasse de l’évolution, ni  » l’accident fatal  » dans l’histoire de la Terre » !

Enki Bilal, Adrien Riviere (entretien), Belin

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Musée vivant des insectes

Dans quel musée le visiteur peut découvrir à la fois des montres tels que Dracula, des dragons, des nains, des fées ?… François Lasserre, entomologiste, ou

Lire la suite

La cuisine anticancer

Il n’est pas question, comme le dit le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à l’hôpital Salpêtrière, d’assurer aux personnes qui suivront ces

Lire la suite

Parutions la même année

Ce que poète désire

Un livre-événement, un bel ouvrage rempli d’amour et d’émotion ! Abdellatif Laâbi est un des plus grands poètes d’aujourd’hui pour qui « la poésie est un art

Lire la suite