Précédent
Suivant

Le grand atlas Homo Sapiens

Réédition d’un livre qui fut un événement lors de sa première parution. Ce grand atlas Homo Sapiens, élaboré avec le concours du journal Le Monde et l’institut Libreria Geographica, est le premier atlas géographique du peuplement humain sur Terre ! L’évolution humaine est bien plus complexe qu’on ne le pensait ! « Elle n’est pas une chaîne linéaire mais un parcours ramifié entre différents ancêtres communs ». Deux scientifiques réputés ont permis, par leurs recherches, la réalisation de cet ouvrage. Présenté par grandes périodes chronologiques, de l’aube des hominidés et des premières dispersions jusqu’à la diversité des gènes, des peuples et des langues en passant par les différentes sorties d’Afrique, cet ouvrage offre une somme considérable d’informations de la dernière actualité et résultant de différentes disciplines scientifiques. Elles sont accompagnées par une richesse iconographique exceptionnelle, essentiellement par des cartes légendées très précisément, des tableaux chronologiques synthétisant des connaissances pour une période donnée, schémas et photographies des sites de découvertes des fossiles. Dans la première partie, le lecteur pourra découvrir les empreintes de la plus ancienne mémoire de « marche », il y a 3,75 MA en Tanzanie, l’arbre buissonnant des Hominidés, la photographie de l’enfant de Turkana, Homo Ergaster découvert en 1984 au Kenya, la carte de la première sortie hors Afrique vers la Géorgie avec une photographie pleine page du lieu et une carte des premiers européens. Il est intéressant de découvrir que dans l’Ancien Monde il y avait une pluralité de formes humaines. Des cartes permettent de suivre les traces d’Homo Sapiens en Afrique, du monde de Néandertal avec une étude de l’intelligence symbolique, de la grotte de Burniquel et de la sensibilité artistique. Une étude génétique approfondie de la diversité génomique a permis de faire avancer la grande aventure de l’Homme (schéma du généticien Cavalli-Sforza) ainsi que la découverte d’une matrice originelle d’ADN mitochondrial commune à tous les êtres humains sur Terre : Extraordinaires photographies, « un archipel d’humanités » et « reconstitution d’un Homo Sapiens ». La seconde naissance d’Homo Sapiens est marquée par l’avènement de capacités de pensée et des habiletés de création (art pariétal, sculpture, sépultures rituelles) et les épopées de peuplement de l’Australie et de l’Amérique. Avec des conditions climatiques plus clémentes, ce sera la révolution néolithique (développement de l’agriculture) et l’expansion mondiale dans les steppes d’Asie et le Pôle Nord. La dernière partie est consacrée à la diversité des gènes, des peuples et des langues. En annexes, principaux musées et sites préhistoriques en France et en Europe, un glossaire et une bibliographie raisonnée. Un ouvrage fabuleux et unique, «C’est de cette fantastique humanité, la diversité des gens d’hier et d’aujourd’hui, celle des gens d’ici et des gens d’ailleurs, que ce monument traite de manière si exhaustive et si savante » écrit Yves Coppens.

Telmo Pievani, Valey Zeitoun, Glénat / Le Monde (Référence)
5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Parutions la même année

Et si les animaux écrivaient ?

Et si les animaux écrivaient ? Derrière ce titre un peu provocateur, Vinciane Despret, philosophe des sciences, passionnée de recherches éthologiques, veut attirer notre attention sur

Lire la suite

Tous les sexes sont dans la nature

Comme l’explique Jessica Serra, directrice de la collection « Mondes animaux » les découvertes scientifiques amènent l’homme à porter un regard différent sur le vivant. C’est tout

Lire la suite

Les trois lois du monde

Après « La Terre vagabonde » et « Pour que respire les déserts», est adaptée en bande dessinée une autre nouvelle de Liu Cixin, grand auteur contemporain de

Lire la suite