Précédent
Suivant

La science fait son cinéma

Les auteurs invitent le lecteur à faire de la science en « visionnant des films de science-fiction puis à les décortiquer … à la lumière des connaissances actuelles afin de comprendre ce qui nous est montré ». En effet de nombreuses questions surgissent lorsqu’on regarde ces films : Cette Planète est-elle réaliste ? Ce vaisseau spatial peut-il vraiment fonctionner ? Les deux auteurs, Roland Lehoucq, astrophysicien et Jean-Sebastien Steyer, paléontologue, ont tous les deux une grande culture scientifique que ce soit en littérature ou en cinématographie de science-fiction. Ils ont choisi quatre thèmes pour cette exploration scientifique : Défier la physique, nouveaux horizons, curieux extraterrestres et attention dangers ! Dans la première partie, à propos du film Ant-man, est-il envisageable qu’un homme rétréci puisse vivre normalement ? Gravity est une belle occasion de parler de physique orbitale. Insterstellar a une vertu pédagogique puisqu’il permet de parler de relativité. La deuxième partie est consacrée à l’étude des stations spatiales incroyables. Peut-on vivre seul sur Mars? Une question importante n’est pas envisagée dans le film « Seul sur Mars », celle des radiations. Puis des interrogations sont posées à propos de l’origine des espèces extra-terrestres. Dans le film « Premier contact » une linguiste et un physicien déchiffrent l’écriture circulaire « révélant la beauté insolite d’un principe fondamental de physique transposé au langage ». Pour les films décrivant les ondes, virus qui nous menacent, il s’agit de démêler le vrai du faux comme dans le film « The thing » : la chose d’un autre monde. Cet ouvrage est une mine d’informations sur des œuvres et des films de science-fiction. Leur relecture permet d’aiguiser la curiosité, de s’informer sur différents domaines de la science, d’appréhender ce qu’est une vraie démarche scientifique afin d’acquérir un esprit critique. Cet ouvrage est vraiment indispensable pour les bibliothécaires pour allier science et fiction et permettre à un public plus large d’acquérir le goût des sciences.

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

D’un cheval l’autre

« Allez ! Il faut les dire…tous. Je dois les faire revenir vers moi, revivre seul à seul, pas à pas, ce que nous avons vécu pour

Lire la suite

Parutions la même année

Les sciences en bibliothèque

Parution dans la collection « Bibliothèques » de l’ouvrage Les Sciences en bibliothèque, sous la direction de Michel Netzer, aux éditions du Cercle de la

Lire la suite