Précédent
Suivant

La belle histoire des cathédrales

Il y a peu d’ouvrages retraçant toute l’histoire de l’architecture des cathédrales du IVe siècle à nos jours dans le monde entier. Dans cette collection d’une grande qualité, Alain Billard, architecte, enseignant et docteur en archéologie, retrace cette histoire par grandes périodes chronologiques : Naissance d’une architecture ; L’architecture romane ou le changement d’échelle ; L’architecture du Gothique classique et rayonnant ; Un temps d’arrêt sur l’architecture romane et gothique anglaise ; L’architecture du gothique flamboyant et la fin des cathédrales gothiques ; L’architecture des cathédrales de la Renaissance au néoclassique ; Du Néogothique au design. Sur une page, chaque édifice, situé sur une échelle de temps, est décrit avec des commentaires précis sur son origine, le lieu, son architecte, le déroulé de sa construction avec des renvois vers d’autres cathédrales. Sur l’autre page, une photographie de grande qualité. L’abbaye de Saint-Germain des Près a été construite en 557 sur l’emplacement d’un temple romain. Au lendemain de l’an mil, deux modèles existent, celui des Carolingiens et celui des Otttoniens. Des transformations architecturales vont s’affirmer, le chevet comme celui de l’église abbatiale de Tournus, les grandes cryptes comme celle de la cathédrale de Bayeux, le double transept comme celui de la cathédrale de Salisbury… La cathédrale de Sens ouvre la voie à une nouvelle représentation de l’espace, celle des cathédrales gothiques. L’architecture gothique demande des connaissances scientifiques surtout en géométrie. Il y a trois fonctions : le maître, l’architecte et le maître d’œuvre. Une nouvelle génération va apparaître avec les cathédrales de Chartres, Bourges, Paris et Rouen avec une nouvelle conception des arcs-boutant. Les églises sont peintes intérieurement comme en témoignent les fresques de la cathédrale d’Albi. Un éclairage est donné sur l’architecture gothique anglaise avec ses singularités. Le style flamboyant est la dernière étape des cathédrales gothiques donnant beaucoup d’importance à la décoration picturale et à la statuaire. La façade de la cathédrale de Notre-Dame d’Évreux en offre un bel exemple. L’intérieur de la cathédrale de Séville très chargé en métaux précieux montre le goût prononcé de l’Espagne pour le flamboyant. La période qui suit va voir plusieurs courants se succéder, la renaissance, le baroque, le néogothique… Le dôme de la cathédrale de Florence, Saint-Pierre de Rome réinventés, le maniérisme espagnol à Grenade, le baroque espagnol à Compostelle, le néoclassique de la cathédrale d’Arras. Un temps nouveau va apparaître car les concepteurs se sentent libres d’innover. Ce sera l’art nouveau avec ses variantes, la Sagrada Familia d’Antoine Gaudi en est un bel exemple. De nouveaux matériaux vont être utilisés dont le béton armé utilisé à la cathédrale de la Résurrection d’Évry. En fin d’ouvrage, un index de lieux et sites et un index des noms propres permettent des recherches ponctuelles. Cet ouvrage, avec une superbe iconographie des plus belles cathédrales françaises et étrangères, permet une vue d’ensemble sur l’histoire de la conception du sacré à travers les siècles.

Alain Billard, De Boeck supérieur (La belle histoire de)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Voyages dans mon jardin

Le lecteur va reconnaître tout de suite les beaux dessins de Nicolas Jolivot, que nous avons déjà admirés dans ses carnets de voyage du Japon,

Lire la suite

Le grand atlas 2022

Édité chaque année, cet ouvrage traite de toutes les questions d’actualité et des enjeux qui vont faire 2022 avec plus de 100 cartes et 50

Lire la suite

Parutions la même année

Royaumes minuscules

Tout d’abord quel plaisir de retrouver l’illustratrice Isabelle Simler qui, sur la couverture, évoque d’une façon originale et tout à fait personnelle ces « royaumes minuscules ».

Lire la suite