Précédent
Suivant

Journal d’expéditions en Amazonie. Du fleuve à l’océan, de l’océan à la forêt

Ludovic Ibba, archéologue, explorateur et passionné de photographie animalière, s’est lancé dans une expédition ambitieuse : atteindre et gravir en autonomie totale un inselberg (relief isolé) perdu au cœur de la forêt amazonienne et jusqu’à présent inexploré. C’est d’abord la remontée du Maroni à la voile où « il faut sans cesse chercher sa voie, slalomer entre les obstacles ». Prenant des notes, il raconte toutes les péripéties traversées avec beaucoup de détails, donnant l’impression au lecteur d’être à ses côtés et décrit les cadres de vie et les activités des habitants. Il a à cœur de rencontrer les gens et de chercher à les comprendre. Il fait part de son admiration pour les paysages « Le coucher du soleil sur l’océan est magnifique. Je l’observe avec passion, rêveur » et de son étonnement devant les capacités déployées par les animaux comme l’agilité et la facilité à se déplacer des capucins bruns dans les arbres. Les rencontres avec le jaguar et le tapir sont des moments forts de ses découvertes animalières. En fin d’ouvrage il y a une liste non exhaustive des espèces animales observées lors de cette expédition. Au fil du récit, Carla Jiménez illustre par de petits dessins les bateaux, la faune et la flore. Un portfolio de photographies couleur montre le paysage de chaque grande étape : Cap Caraïbes à la voile, Seul sur une île, Sinnaramy expédition. Souvent aux extrêmes limites physiques, il décrit ces moments où l’homme épuisé doit « rester éveillé, concentré et vigilant ». Dans « Notes de pensée » il livre ses réflexions avec des citations d’autres aventuriers comme Jean-Louis Étienne. Magnifique conteur, Ludovic Ibba partage, dans ce journal de voyage, cette aventure hors norme où il est à la fois aventurier, archéologue et naturaliste « L’enfer vert pour celui qui ne comprend pas. Une richesse inestimable pour tous ceux qui osent s’ouvrir à elle ». Il attire aussi notre attention sur « cette biodiversité incroyable qu’il nous faut à tout prix protéger et préserver.

Ludovic Ibba, Ill. Carla Jiménez, Éditions du Chemin des crêtes

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Mon premier livre sur la science

Les éditions Usborne ont publié précédemment plusieurs documentaires « science » dont « 365 activités scientifiques » et « L’histoire des sciences en 100 images ». Cet album documentaire s’adresse aux

Lire la suite

Le hasard

Ce nouvel ouvrage de la collection La petite bédéthèque des savoirs est un petit régal pour peu que les mathématiques vous intéressent. Et encore, ce

Lire la suite

Mon grand mécano quantique

Julien Bobroff, ce chercheur expérimentateur passionné, a voulu donner à voir le monde fascinant de la physique au grand public. Il a créé une équipe :

Lire la suite

Parutions la même année

Les pizzlys

Véritable roman graphique de près de 200 pages, cette bande dessinée raconte l’histoire de Nathan, de son frère et de sa sœur, tous trois orphelins.

Lire la suite