Précédent
Suivant

Hana et le vent

Un coup de cœur pour un conte tout en délicatesse. Il était une fois un petit village en papier en haut d’une montagne. Les habitants, tout légers, aimaient beaucoup leur vie. Ils n’avaient qu’une peur, celle du vent. Les belles illustrations de Seng Soun Ratanavanh décrivent avec plein de détails leurs maisons avec des fleurs, les arbres comme de la dentelle… Mais un jour, Hana, une petite fille est renversée par une bourrasque. Puis d’autres coups de vent imprévisibles se produisirent. On en conclut que c’était la faute du village d’enfants là-haut sur la montagne où il y a des moulins. Hana qui réfléchissait beaucoup, proposa de construire un pont en ribambelle de papier avec l’aide d’un oiseau. Quelles merveilles d’illustrations montrant son dialogue avec l’oiseau, sa traversée sur le pont ! Comment va se passer son arrivée dans l’autre village? La vie des habitants est-elle différente de la leur ? Sera-t-elle comprise dans sa démarche ? Un conte plein d’humanité et de tendresse qui montre que le dialogue, quand on ne se connaît pas, est le meilleur moyen pour obtenir entraide et partage.

Joëlle Veyrenc, Ill. Seng Soun Ratanavanh, La Martinière jeunesse

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Le corps humain

Avec de belles images pleine page bien légendées, utilisant les ressources de l’imagerie médicale et du microscope, ce livre fourmille de réponses aux questions des

Lire la suite

Parutions la même année

Robots

Savez-vous d’où vient le mot robot ? Dans une pièce de théâtre, en tchèque, Karel Capek donna le nom de robota à un esclave artificiel. Pour

Lire la suite

Un chamois maladroit

Les apprentis vétos, Inès et Lucas, frère et sœur, ont une nouvelle mission. Parmi les autres héros de cette collection « Mission Vétos », il y a

Lire la suite