Précédent
Suivant

En pleine nature. 50 voyages pour se mettre au vert

Quand nous pourrons voyager, nous aurons sûrement envie d’un « bain de nature ». Douze auteurs, journalistes et bourlingueurs sont partis à la découverte en Europe de lieux loin du tourisme de masse, là où les écosystèmes ont été préservés. Les 50 voyages sont classés par pays : Islande, Écosse, Irlande… Pologne, Lituanie, Finlande. Pour chacun, une description des particularités, une carte, des exemples de balades et des infos pratiques : y aller, se déplacer, où dormir, où manger, boire un verre. Tous les lieux sont illustrés de photographies couleur. L’Islande offre des merveilles naturelles insolites, les fjords de l’ouest font partie des régions les plus sauvages. Vous pourrez plonger dans une piscine géothermique à 32°C. Connaissez-vous le Wester Ross, une des pépites de l’Écosse. Au Portugal, il ne faut pas manquer de visiter Madère, une île volcanique, un précieux réservoir de biodiversité. En Espagne, le Camino del Norte est l’un des plus beaux chemins de Compostelle qui fait pénétrer dans « un monde de traditions séculaires et à la riche identité ». En France, les Cévennes sont « un univers à part où on coule des jours heureux plus proches des cycles des saisons ». Les îles méridionales, Mon, Falster et Lolland sont un concentré des charmes du Danemark. Des espaces naturels d’une grande richesse se déploient avec des falaises, des forêts , des plages et des villages colorés. Au cœur de l’Italie, les Abruzzes sont une terre sauvage idéale pour se sentir loin de tout, où vous pourrez être hébergés dans les fermes pour y goûter une cuisine paysanne. À moins que vous suiviez le chemin de Dante, dix jours de Florence à Ravenne, sur des sentiers médiévaux. En Autriche de jolis coins de nature près de lacs magiques sont à découvrir dans l’Arlberg. La Slovénie, engagée sur la voie d’un développement durable, offre des petits coins de paradis dans les vallées de la Soča et de Loga. Un autre monde à explorer est le parc naturel de Lonjsko Polje en Croatie. À l’extrême sud de la Macédoine, les lacs d’Ohrid et Prespa offrent des rives qui sont des paradis pour les randonneurs. Cet ouvrage, avec une abondante iconographie, est un très bon guide de terrain pour organiser des circuits en itinérance dans des lieux naturels qui font rêver !

Gallimard voyages, 2021

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Le ciel et les planètes

  Pour un astronome en herbe, le plus important est d’observer le ciel puis d’essayer d’en comprendre les mécanismes. Après avoir décrit le matériel d’observation,

Lire la suite

Parutions la même année

Ma vie avec les chimpanzés

Cette nouvelle édition de son autobiographie permettra aux jeunes qui ont entendu parler de Jane Goodall mais qui ne connaissent pas sa vie, de découvrir

Lire la suite

Voyages dans mon jardin

Le lecteur va reconnaître tout de suite les beaux dessins de Nicolas Jolivot, que nous avons déjà admirés dans ses carnets de voyage du Japon,

Lire la suite