Précédent
Suivant

Des étoiles plein les yeux. La fabuleuse histoire de l’Espace des sciences

Quel titre bien choisi pour parler du plaisir de découvrir les sciences ! Ce titre parle aussi bien au public qu’aux médiateurs qui se réjouissent de voir « des étoiles plein les yeux ». Michel Cabaret, en passeur enthousiaste, raconte comment enfant, incité par ses parents, il a fait attention à la vie qui s’éveille dans la ferme familiale, il a vécu la fameuse nuit, en 1969, où l’homme a marché sur la Lune et comment il a été émerveillé, à l’âge de 14 ans, par sa première visite au Palais de la découverte ! Sa vie se confond avec celle de l’Espace des sciences à Rennes. Tout au long de son récit, des encadrés « Question de science » apporte des informations sur la Lune, le cosmos, les tornades, l’éclipse de soleil… Il a mis en place, après avoir été s’informer dans différents pays, un planétarium. Il a créé « Le Labo de Merlin » qui fait référence à la forêt de Brocéliande, un lieu pour expérimenter car « on ne peut comprendre qu’en manipulant ». Une importante iconographie accompagne les propos, rien de mieux que la photographie d’un enfant assistant à la manip des tornades, qui, tout en s’amusant, comprend comment ça marche. Les sciences et techniques font partie du quotidien de chacun. Malheureusement des remises en questions de la science, la place grandissante des intégristes sur les réseaux sociaux nécessite de promouvoir la méthode scientifique afin qu’il n’y ait pas de confusion entre opinions et connaissances. Pour l’avoir vécu personnellement, il est intéressant de rappeler l’âge d’or de la culture scientifique, 1981-1990, création des CCSTI (centres de culture scientifique technique et industrielle). Le confinement de 2020 eut du bon. C’est l’occasion de revenir sur sa jeunesse, ses études avec des rencontres déterminantes dont celle de Paul Tréhen, un homme de science et de culture qui a dirigé la station biologique de Paimpont. Michel Cabaret a fait connaissance avec le monde de la recherche. « Le Val sans retour… fut un fabuleux domaine d’observation pour le jeune scientifique que j’étais ». L’auditorium, est dédié à Hubert Curien, grand homme d’un grand humanisme, créateur de la fête de la science. « À chaque édition, le même spectacle, des jeunes et moins jeunes émerveillés et curieux » (cf. les photos d’enfants avec les chercheurs!). L’implantation d’un CCSTI dans un centre commercial n’était pas évidente ! Mais la science doit être là où il y a le public. Ils donnent une toute autre dimension aux expositions. Il se passa seize ans entre le rêve de s’agrandir et la création des Champs libres en 2006. Un grand événement astronomique fut l’accueil de 12 000 personnes dans un parc pour l’éclipse de 1999. Les Champs libres sont conçus comme « un grand vaisseau pour les curieux » : dans un même bâtiment le musée de Bretagne, la bibliothèque et l’Espace des sciences. Des expositions originales ont été présentées, « Plumes de dinosaures » et « Félix le mammouth ». Michel Cabaret évoque ses séjours au Québec et au Sénégal dans les années 1980. Ce fut une chance de rencontrer de grands scientifiques dont Théodore Monod. Une autre rencontre mémorable est celle avec Hubert Reeves, un « conteur intarissable ». En 2012, Il reçoit le grand prix de l’information scientifique à l’Institut de France. Chaque mardi soir, a lieu une conférence, les belles soirées « science » organisées par Maëtte Chantrel. De prestigieux scientifiques, Jean Jouzel, Yaël Nazé, Hélène Langevin, Valérie Masson Delmotte, Christophe Galfard, Jean-Marie Lehn, Jean-Pierre Sauvage… Ce beau parcours, depuis un local modeste jusqu’à ce magnifique vaisseau, traduit la passion et la volonté d’un homme qui a souhaité faire découvrir, avec la complicité d’une superbe équipe, que « la science c’est la vie, que la science est belle par nature ! ».

Michel Cabaret, Ar Collection Éditions

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Les microbes

En cette période de pandémie, les enfants posent beaucoup de questions à propos de ces organismes microscopiques dont certains nous rendent malades. Grâce aux microscopes

Lire la suite

Parutions la même année

Les plantes carnivores font mouche

Katia Astafieff, biologiste, est une excellente médiatrice scientifique. Dans ce récit les insectes prennent la parole et racontent leurs terribles relations avec les plantes carnivores.

Lire la suite