Précédent
Suivant

C’est sale ! La grande histoire de l’hygiène.

Piottr Socha est un graphiste et illustrateur Polonais célèbre pour ses deux livres Abeilles et Arbres. Les jeunes lecteurs vont retrouver avec grand plaisir ses superbes illustrations originales avec une foule de détails et aussi beaucoup d’humour. Ils vont découvrir comment, selon un ordre chronologique depuis l’Antiquité, hommes et femmes se sont comportés face à la saleté et à l’hygiène. Quelles étaient les coutumes et aussi les superstitions, les découvertes et les inventions au fil du temps ? Tout d’abord, un florilège de citations de personnes célèbres à différentes époques et les expressions langagières comme « blanchir de l’argent sale » montrent l’importance accordée à la saleté et à l’hygiène. Savez-vous que les Égyptiens chaque matin se lavait les dents avec une brosse et une pâte dentifrice ? Que les Romains et les Grecs se lavaient avec un mélange d’huile d’olive, de poudre et de sable qu’ils s’appliquaient sur le corps avant de le racler avec racloirs en métal ? Si on peut être étonné par la composition des cosmétiques utilisés par les Grecques et les Romaines, nos produits de beauté sont aussi faits avec des produits surprenants comme de la bave d’escargot ! Les Romains ont fait des prouesses en créant les conduites d’eaux propres et usées. Certaines fonctionnent encore aujourd’hui ! Sur des points précis, comme les cheveux et les poils, les usages furent et restent très variés. Dans l’Égypte antique, hommes et femmes s’épilaient presque entièrement le corps. Il fallut attendre des siècles pour qu’à nouveau des femmes américaines et européennes s’épilent les jambes et les aisselles. Autrefois les hommes se servaient d’un parfum pour masquer leurs odeurs corporelles et aujourd’hui les parfums sont choisis en fonction de nos goûts pour telle ou telle senteur. Le papier hygiénique est une invention assez récente. Qu’utilisaient les humains dans les siècles précédents ? Au XIX° siècle, les chirurgiens ne se lavaient même pas les mains ! Cet historique d’un comportement dans la vie quotidienne est très révélateur de l’attitude des hommes et femmes en fonction des religions et de la société dans laquelle ils vivent. Les auteurs tiennent compte aussi de la dernière actualité. Il y est question de la pandémie de Covid-19 qui a fait « prendre conscience que l’hygiène était l’une de nos armes les plus efficaces ».Les informations sont très complètes donnant beaucoup de détails, avec des dates, sur le contexte et les coutumes des différentes civilisations. Les auteurs font preuve d’une grande culture en citant des extraits d’œuvres littéraires dont « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley ou Les Mille et Une Nuits. Cette excellente encyclopédie avec une superbe illustration dresse un historique fort complet des attitudes et des inventions des hommes liées à la saleté et à l’hygiène.

Piottr Socha, Monika Utnik-Strugata, La Martinière jeunesse
5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

La bête en nous

Cette collection « MondesAnimaux » dont Jessica Serra est aussi la directrice, offre une nouvelle lecture du vivant : « Et si au lieu de regarder les animaux avec

Lire la suite

Arbres et arbustes en campagne

Cet ouvrage est réédité à l’occasion de la grande exposition « Nous les arbres » à la Fondation Cartier pour l’art contemporain du 12 juillet au 10

Lire la suite

Parutions la même année

Les géants. 5- Luyana

La série « Les Géants » est une grande épopée où le sort de la Terre dépend de l’alliance d’enfants extraordinaires avec des géants. Dans le précédent

Lire la suite