Précédent
Suivant

Art rupestre et patrimoine mondial en Afrique subsaharienne

Lorsqu’il est question d’art rupestre, il est fait référence aux grottes d’Altamira, de Lascaux et de Chauvet. Pourtant les gravures et peintures rupestres sont très nombreuses en Afrique, berceau de l’humanité. Les plus anciennes remonteraient à environ 30 000 ans en Namibie. Avec les développements des techniques numériques et informatiques, les connaissances des sites sont plus approfondies, surtout en Afrique subsaharienne. Et il y a une prise de conscience de plus en plus grande de la nécessité de les protéger. L’immense travail des archéologues français et africains devait être partagé lors d’un séminaire international sur les arts rupestres. Celui-ci n’ayant pas pu être tenu, il a été choisi d’en faire un livre collectif sous la direction de Geoffroy Heimlich pour faire un tour d’horizon de l’Algérie au Mali et l’Afrique du Sud et Le Lesotho. Après une première partie sur les enjeux et la place des sites d’art rupestre dans la liste du patrimoine mondial, sont présentés avec de nombreuses photographies légendées et cartes, les sites déjà inscrits à cette liste. Parmi ceux-ci, le Parc Maloti-Drakensberg en Afrique du Sud, les Matobo au Zimbabwe, les Falaises de Bandiagara au Mali, Les vestiges de la Tasïli-n-Äjjero en Algérie montrant comment l’inscription au patrimoine mondial peut être un vecteur de préservation des œuvres d’art et quelles sont les méthodes de recherche, conservation et valorisation employées. Qu’en est-il des autres sites non inscrits comme les gravures rupestres du Sahel burkinabé, des pétroglyphes de Bidzar au Cameroun, du massif de Lovo au Congo et le site de Tchitundu-Hulu en Angola ? Quelles en sont les problématiques d’inscription sur les listes indicatives ? Cet ouvrage permet au grand public de connaître le riche patrimoine africain d’art rupestre et l’immense travail de collecte et de conservation réalisé par les équipes africaines et françaises.

Maisonneuve & Larose, Hémisphères éditions (Patrimoines Africains)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Eurêka !

La Fête de la Science a trente ans ! Pour la troisième année, « Sciences en bulles » est une initiative pour que des doctorants soient initiés à

Lire la suite

Animalium

Ce petit jardin de papier reprend l’Animalium « grand format » paru précédemment, avec la même qualité iconographique. Jenny Broom, Ill. Katie Scott, Casterman

Lire la suite

Atlas comment va le monde ?

Ce documentaire est original ! Son très grand format surprend et son sujet, l’état du monde, est peu traité dans l’édition jeunesse. 22 cartes colorées et

Lire la suite

Parutions la même année

Dame de pics et femme de cœur

Christine Janin, médecin, après avoir gravi l’Everest en 1990, a fait l’ascension du plus haut sommet de chaque continent. Après avoir raconté ses aventures à

Lire la suite