Précédent
Suivant

À la découverte de la Planète bleue

Militante passionnée, Maud Fontenoy fait appel aux enfants pour préserver cette ressource « fragile et précoce » qu’est l’eau. Elle raconte le voyage de l’eau sur notre planète en montrant comment les océans sont des berceaux de vie et que l’accès à l’eau potable est encore bien difficile pour 800 millions d’êtres humains. Puis elle dresse un bilan alarmiste à propos des déchets plastiques dans les océans, sur la pollution de l’eau et sur toutes les conséquences du réchauffement climatique, comme la montée du niveau des mers. Ce documentaire est une réussite. Il est un exemple de ce doit être un documentaire scientifique. Un véritable auteur qui connaît et aime son domaine de recherche et sait s’adresser à son public en choisissant les informations essentielles à connaître. La mise en page est variée et aérée avec des schémas et des cartes qui permettent de visualiser avec précision des données importantes. Le lecteur est sollicité par un ton direct « je partage mes connaissances avec … » et des conseils pratiques « je réduis ma consommation d’eau… ». Une charte sous forme de BD, la présentation de la Maud Fontenoy Foundation, des jeux, des infos utiles, un index, un lexique font de de ce premier castordoc un ouvrage indispensable pour donner envie aux enfants d’être des militants actifs dans la sauvegarde de la planète.

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Le carnet scientifique

Mathieu Vidard présente la tête au carré depuis 2006 une émission qui a beaucoup de succès ! Au cours de ces dix ans il a tenu

Lire la suite

Parutions la même année

Manger écologique ?

Comment faire face à la malnutrition dans le monde ? Comment revenir à une agriculture qui ne détruit pas l’environnement ? Peut-on faire entièrement confiance aux produits

Lire la suite

Charles Darwin : une révolution

Ce livre est publié à l’occasion de l’exposition « Darwin, l’original » qui a lieu à la Cité des sciences jusqu’en août 2016. Guillaume Lecointre, professeur au

Lire la suite