Exposition Pasteur, l'expérimentateur

Comme l'explique Maxime Schwartz, commissaire de l'exposition, Pasteur est l'inventeur de la biologie moderne Au départ théoricien, il s'est lancé dans de nombreuses expérimentations en inventant de nouveaux instruments et en se rendant sur place pour étudier différentes maladies Il fut un «scientifique tout terrain » et un « génial metteur en scène de ses découvertes. ». L'exposition est conçue comme au théâtre en six actes, un prologue et un épilogue. La scénographie est particulièrement réussie avec de nombreux dispositifs interactifs qui rendent cette exposition tout à fait accessible au public familial Les visiteurs découvriront devant une carte de France que Pasteur n'a pas étudié que la rage ! Il s'est déplacé dans différentes régions pour étudier différentes maladies, transportant un laboratoire portatif même dans des cafés. Il a réalisé également, avec ses assistants, des prouesses techniques pour avoir des instruments plus adaptés à ses recherches. Cette exposition met bien en valeur l'ingéniosité expérimentale qui est toujours d'actualité comme les dernières avancées techniques exposées le prouvent. Maxime Schwartz a voulu montrer que «  Pasteur est le précurseur de la biologie moderne . Par la variété des domaines étudiés il a laissé sa marque et les chercheurs d'aujourd'hui tirent encore de nombreux bénéfices de ses expériences. Il est à souligner le gros travail de conception réalisée pour exciter la curiosité des enfants et leur permettre de se mettre à la place du chercheur afin de vraiment comprendre la démarche scientifique. Floriane Perot, muséographe, nous a montré les éléments scénographiques que les enfants peuvent facilement s'approprier. Dans le prologue, une gigantesque frise chronologique en demi-cercle recrée le contexte social et scientifique de son époque. Les enfants pourront grâce à une manivelle naviguer dans le dispositif multimédia pour faire apparaître l'invention correspondant à la date choisie. Ils peuvent aussi remettre dans l'ordre chronologique les différentes découvertes.

Dans l'Acte 1, « Cristaux et dissymétrie », une manipulation, classer des cristaux par leur forme, est particulièrement intéressante pour réaliser comment Pasteur a compris que deux molécules jumelles pouvaient être symétriques mais pas identiques. Acte 2  « Fermentations » : les enfants observent cinq bouteilles de la première, saine à la dernière pleine de microbes. Après un jeu de devinette sur la pasteurisation, ils sont invités à être un « biologiste de l'époque », en dessinant les microbes vus grâce au dispositif de la chambre claire. À travers un dispositif multimédia, il est possible de refaire l'expérience prouvant que l'oxygène n'est pas indispensable à tout être vivant. Acte 3 «Générations spontanées » : dans un vitrine multimédia, le visiteur avec le fameux ballon à col de cygne, remet dans l'ordre les étapes de la démonstration de Pasteur prouvant que la génération spontanée n'existe pas. Dans l'Acte 4 « Maladies des vers à soie » : un praxinoscope permet aux enfants de bien visualiser le cycle du ver. Dans l'Acte 5 « Maladies et vaccins », un système ingénieux réalisé par des artistes, le vidéomapping, permet de voir sur un mouton les différentes étapes des recherche de Pasteur, depuis la constatation des champs maudits jusqu'à la découverte de la bactérie en passant par le rôle des vers de terre et des fourrages piquants. Cette mise en scène nouvelle est vraiment réussie ! Dans un grand jeu l'enfant émet des hypothèses sur le nombre d'injections nécessaires pour vaincre le choléra des poules. Ce sera le révolutionnaire : « Atténuer pour vacciner ». Une exposition vraiment réussie qui fera découvrir à tous, jeunes à partir de 9 ans et adultes, comment Pasteur est à l'origine de ces Instituts « Pasteur » qui à travers le monde mène un incroyable travail pour vaincre les maladies.

Année de parution: