Centaurus. 4. Terre d'angoisse

Centaurus. 4. Terre d'angoisse

La Terre étant devenue inhabitable, 9800 personnes sont parties dans le vaisseau -monde pour trouver une terre d'accueil. Quatre siècles plus tard, une équipe d'expédition part pour découvrir cette planète, Véra. Elle ira de surprises en surprises. Le récit se déroule alternativement sur deux lieux, la planète et le vaisseau resté en orbite. Deux jumelles, Joy et June sont au cœur du drame. June, pourtant aveugle, a disparu ! Pendant ce temps , sur le vaisseau, ils sont à la recherche du ou des scientifiques qui ont trafiqué les ordinateurs et ils arrivent à se demander s'ils sont bien sur Véra ! L'intensité dramatique est de plus en grande car se produisent des incidents inexpliqués : baisse de l'oxygène, apparition d'êtres ignobles... De plus il y a une dimension un peu surnaturelle avec June qui affirme être en communication avec son grand-père et de ce fait trouve cette planète «magique» ! De facture classique de par l'agencement des vignettes, l'originalité est apportée par Janjetov en donnant des représentations tout à fait réalistes de ces monstres ignobles surgissant des entrailles de la Terre. Vont-ils être obligés de quitter Véra ? Suite de ce récit de science fiction palpitant dans le volume 5.

Auteur: 
Auteur2: 
Illustrateur: 
Année de parution: