17 femmes prix Nobel de sciences

17 femmes prix Nobel de sciences

Seulement 17 femmes ont eu pour leurs travaux scientifiques le prix Nobel ! Qui sont-elles? Quels ont été leurs parcours ? Comment ont-elles été accueillies dans un milieu scientifique qui fut et reste en grande partie masculin ? Outre un travail acharné, le véritable moteur est la curiosité, la soif de comprendre qui se sont manifestées dès l'enfance. Le père de Marie Goeppert-Mayer lui organise dès son jeune âge des «promenades scientifiques». À la célèbre Université Gottingen, elle va côtoyer de grands noms en mathématiques et physique, Max Born, Enrico Fermi, Robert Oppenheimer... Elle se marie avec un Californien Joe Mayer et part aux Etats-Unis. Après une adaptation un peu difficile, encouragée par son mari, elle approfondit ses connaissances en physique atomique. À l'Université Columbia de New York elle aura un bureau, mais pas de salaire! La Faculté s'oppose à ce que son nom paraisse sur la couverture de son livre! Durant la guerre elle se reprochera de trop délaisser ses enfants. A l'Université de Chicago, elle sera «professeur associé volontaire» en raison des règles interdisant d'embaucher mari et femme dans la même université : 30 ans de bénévolat! À l'Institut d'études nucléaires, elle va s'attaquer à une énigme : pourquoi certains éléments sont-ils plus abondants que d'autres? Elle va remarquer que des nombres spécifiques (les nombres magiques) ont une grande signification pour comprendre la structure nucléaire. Cette découverte de la structure en couches du noyau de l'atome lui vaudra le Prix Nobel en 1963. Soixante ans après Marie Curie, elle est la seule femme prix Nobel de physique! … Les préjugés ont la vie dure : en 2015, deux Européens sur trois considèrent que les femmes n'ont pas les capacités pour devenir des «scientifiques de haut niveau» !

Editeur: 
Année de parution: